Auto entrepreneurs

Structure

Capital Expertise Comptable : des experts-comptables au service des autoentrepreneurs

Créé en 2008, le statut autoentrepreneur ou micro entrepreneur connaît un réel succès auprès des entrepreneurs. Cette forme juridique se destine aux petites entreprises et permet d’exercer une activité indépendante de nature commerciale, artisanale ou encore libérale.
Si les nombreux avantages du statut autoentrepreneur en font une forme juridique très attrayante, il est important de connaître ses inconvénients avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale :

AVANTAGES

INCONVÉNIENTS

Rapidité, simplicité et gratuité des formalités de création : déclaration d’activité, procédure d’immatriculation facile et gratuite, peu de pièces justificatives requises pour le dossier de constitution, pas de statuts à rédiger…
Impossibilité de s’associer
Statut accessible à tous les profils à l’exception des activités agricoles, des professions libérales réglementées ou encore des activités soumises à la TVA immobilière sont exclues de ce régime
Plafonds légaux de chiffre d’affaires pour profiter de l’exonération de TVA. :
  • 85 800 € HT pour les activités de rachat et/ou de revente de marchandises, de vente de denrées à consommer sur place et de prestations d’hébergement ;
  • 34 400 € HT pour les activités de prestation de service ou les professions libérales
Aides Pôle emploi lors de la création d’entreprise : ARE, ACRE, ARCE
Responsabilité de l’autoentrepreneur étendue à son patrimoine personnel en cas de dette professionnelles
Peu d’investissements nécessaires pour démarrer l’activité
Protection sociale limitée
Gestion quotidienne simplifiée : comptabilité minimale (aucune obligation d’établir un bilan et compte de résultat, la tenue d’un journal détaillant les recettes et les dépenses suffit)
Absence de déductions des charges professionnelles
Possibilité de cumul du statut avec d’autres activités (étudiant, de salarié, de fonctionnaire, de retraité, de demandeur d’emploi…)
Impossibilité de déduire la TVA si non soumis
Impôt sur le revenu et cotisations sociales fonction du montant du chiffre d’affaires
Certaines professions réglementées telles que les avocats ou experts-comptables n’ont pas le droit de choisir cette forme juridique
Option pour le prélèvement libératoire : simplifie le paiement de l’impôt sur le revenu en le lissant sur l’année (le contribuable s’acquitte de l’impôt et des cotisations sociales dans le même temps)
Attention : cette option ne convient pas à tous les profils d’autoentrepreneurs. Elle dépend du plafond du revenu fiscal de référence.
Exonération des charges sociales la première année d’exercice (ACRE)
Le choix de la forme juridique revêt une importance capitale pour l’entrepreneur. Pour vous permettre de vous lancer sereinement, notre Cabinet Capital Expertise Comptable vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet entrepreneurial.

Note : les modalités de l’ACRE (et notamment celle concernant sa durée) ont été modifiées pour toutes les microentreprises créées à partir du 1er janvier 2020 : https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/formalites/actu/acre-2020-nouveautes

Rejoignez-nous

Actualités

Newsletter

Restez informé des dernières actualités importantes à ne pas manquer, ainsi que nos analyses, nos tips etc…